[English] [français]

       4. Angleterre

"Quatre religieuses quittent la Bretagne et, le 15 mai 1903, arrivent à Hitchin, à une cinquantaine de kilomètres de Londres."

*****

"Nous étions venues en Angleterre seulement pour apprendre l’anglais, … et cela, il y a plus de cent ans !"

 

La présence des sœurs du Sacré-Cœur en Angleterre s’est faite simplement lors d’une rencontre entre Mère Sainte Catherine et un Père Oblat en 1902. Le Père MILLER avait vu nos sœurs à l’œuvre au Béchuanaland en Afrique du Sud, et fut si impressionné qu’il espérait emmener avec lui quelques sœurs lorsqu’il devint Évêque de Johannesburg. Une connaissance de l’anglais était essentielle ; aussi des démarches furent établies pour ouvrir une maison en Angleterre.

 

Le Cardinal VAUGHAN fut contacté, ainsi que le Père PRÉVEL, Supérieur des Pères de Hitchin. Une maison fut trouvée : trois jeunes sœurs arrivèrent dans la ville de Hitchin, dans le Hertfordshire. sœur Saint-Brieuc, l’aînée, avait à peine trente ans, sœurs Marie-Aimée, Marie-Antoine et sœur Saint Guénolé. Ainsi, commença le voyage des sœurs du Sacré-Cœur de Jésus en Angleterre. Les commencements furent durs. Pour que la communauté puisse vivre, tout en apprenant la langue, elles entreprirent du travail de buanderie, puis progressèrent en confectionnant des vêtements pour la petite noblesse locale. Mais, vite le désir ardent du soin des malades et d’évangélisation conduisirent les sœurs dans l’éducation, commençant avec une petite école de 32 élèves à Hitchin.

 

Au fils des années, tout en continuant d’aider les Pères Assomptionnistes et depuis les années 1960, à la maison de retraite des Rédemptoristes à Galway, Belfast, l’éducation à toujours été leur principal engagement apostolique, dans les Iles Britanniques. Nous avons bâti nos propres établissements scolaires comme à Hitchin et à Whetstone,  où nous avons occupé des postes de direction d’écoles, ou encore, nous avons enseigné dans d’autres paroisses, dans des écoles privées comme Stopsley en Luton, Haverhill en Suffolk et à Belfast, et Liverpool. En 1936 l’école de Whetstone fut ouverte et continue de se développer aujourd’hui sous la tutelle du Diocèse de Westminster depuis 2005. Une sœur est responsable de l’Ecriture Sainte dans l’Ecole Cardinal Newman à Luton.

 

Maison principale à Whetstone - Londres

Depuis Vatican II, nos engagements apostoliques ont été de plus en plus diversifiés. Les sœurs se sont engagées dans d’autres ministères : catéchèse, liturgie, diverses pastorales : des malades, des personnes confinées chez elles ; comme pastorales près des religieuses ; participation dans des questions de justice, conférences, groupes de parole, retraite et direction spirituelle. Et malgré la multiplicité de "communication contemporaine", beaucoup de gens souffrent de la solitude. L’apostolat d’une simple présence est toujours de mise comme moyen d’expression, de la Tendresse et de l’Amour miséricordieux du Père révélées en Jésus.

 

"Nous sommes venues pour apprendre l’anglais …"

 Ici, en Grande Bretagne, où plus de 120 sœurs ont donné leur vie et leur voix pour exprimer le charisme d’Angélique, plus de cent années de présence et d’engagements, c’est encore un lieu d’Internationalité. C’est un endroit "pour apprendre l’anglais" comme récemment de janvier à mars 2011.  C’est un aspect de notre contribution à la vie de nos missions d’Afrique et de Papouasie  Nouvelle Guinée. Nous sommes encore ici pour aider !

 

Le saviez-vous … ?

Une médaille de la "Légion d’Honneur" pour une sœur du Sacré-Cœur de Jésus ?

Oui, le Gouvernement français décerna cette récompense à sœur Saint Eléonore pour son service héroïque aux soldats de la "Résistance Française" / Les Français Libres. Ils trouvèrent un "second chez soi" à Hitchin et devinrent de grands amis de la communauté.

 




Se connecter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0