Accueil du site > 9. Archives > Conférence des Supérieures Majeures aux USA

       Conférence des Supérieures Majeures aux USA

Sr Elizabeth Ann Vasquez, conseillère provinciale, nous donne un écho de l’assemblée nationale de la conférence des supérieures majeures aux États-Unis (LCWR). Celle-ci avait pour thème : « Aux Sources du Grand Abîme : à la rencontre des Soifs du Monde ». Cette session s’est tenue à Houston, du 11 au 15 août.

Chaque année, en août, une assemblée nationale de la Conférence des Supérieures Majeures aux USA (LCWR - Leadership Conference of Women Religious) a lieu pour ses membres.

L’organisation comprend des religieuses qui dirigent leur Congrégation aux États-Unis. Les communautés de la LCWR représentent 80 %, soit environ 50.000 religieuses des États-Unis. Presque 800 des 1.500 membres du groupe se sont réunis cette année pour cette conférence annuelle des Etats-Unis et d’ailleurs, y compris de l’Europe, de l’Afrique, du Canada, de l’Asie et de l’Australie. Ce rassemblement donne aux membres l’opportunité de se former eux-mêmes, de réfléchir sur les questions qu’ils portent en tant que leaders de leurs congrégations. C’est aussi un lieu de « networking », de prière et de célébration.

Nous étions heureuses que, cette année, Sœur Anne Chapell ait pu rejoindre le Conseil Provincial : Sœurs Cornelia Marie Knezek, Élizabeth Ann Vasquez et Francisca Alemán, pour rencontrer et dialoguer avec les religieuses des États-Unis.


Au fil des ans, les religieuses ont été appelées à vivre plus profondément une attitude contemplative. Cette orientation nous amène à explorer le monde avec une vision qui va au-delà de la superficialité et puise la sagesse et la perspicacité dans ces profondeurs. Le thème de l’Assemblée, « Aux Sources du Grand Abîme : à la rencontre des Soifs du Monde », s’appuie sur le récit de la création du monde dans la Genèse 7:11. Comme les Israélites nommaient « Grand Abîme » l’énorme réservoir d’eau qu’ils croyaient être sous la surface de la terre, de même nous utilisons cette expression pour parler du réservoir de la sagesse que nous pouvons atteindre par une vie de contemplation.

Les précédentes assemblées ont été vécues dans le contexte tendu de la visite apostolique et de l’évaluation doctrinale venant de Rome, mais qui a pris fin l’an dernier. Le 16 avril 2015, le Pape François, lors de la visite des responsables de la conférence (LCWR), exprima sa profonde gratitude pour la vie et le ministère des religieuses aux États-Unis.


Sœur Janet Mock, une des intervenantes, disait : « Ce que vous devez offrir, c’est le charisme et la sagesse hérités de vos sœurs qui, pendant des années, ont pratiqué les vertus de votre Congrégation et qui façonnent votre charisme ». Elle poursuit : « Comme la flûte, nous sommes un petit instrument dans l’orchestre du cosmos – très petit mais très signifiant. Ne jamais arrêter de jouer notre partition ». Dans une autre conférence, le Père Stephen Bevans, SVD, parla d’une soif comme grâce, comme un désir ardent pour quelque chose de plus – un vif désir qui peut conduire à une croissance. Il parla de quatre soifs : l’eau de l’intégrité, le vin de l’espérance, le nectar de la justice et l’élixir de la beauté.

Dans leurs paroles finales d’encouragement aux responsables de Congrégations, Sr Janet et le Père Stephen nous ont encouragées à « continuer de continuer  ». « Vous exercez votre service dans des temps extrêmement difficiles », dit Sr Janet, « mais vous êtes des femmes capables de le faire. Ayez confiance ! »


Sr Elizabeth Ann Vasquez, sscj



Se connecter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0