[English] [français]

       8. Honduras

"Le Chapitre général de 2007, nous rappelait l’importance "d’ouvrir nos horizons pour une prise de conscience de la mission universelle du corps Congrégation."
En mars 2009 quatre sœurs partent pour le Honduras."

*****

 

Le 4 Mars 2009, quatre sœurs arrivent au Honduras, dans la paroisse de Ojojona. Le Père Francis Schiefer (prêtre français) demandait la présence d’une communauté religieuse.

 


 

 

A notre arrivée, nous mesurons combien  la tâche est immense. Nous prenons le temps pour l’adaptation, l’enracinement, l’apprivoisement, l’insertion dans un peuple. Nous multiplions les visites et nous familiarisons progressivement à l’espagnol. Peu à peu, chacune s’engage.


En trois ans, la communauté a changé de visage avec le départ de Monique Richard le 27 juillet 2010 pour la France, puis le départ de Rosine en juillet 2011 pour Madagascar et enfin de Lise St Amour en janvier 2012 pour le Canada.

 

 

Au  début de la « mission » en ce pays, nous sommes présentes dans différents secteurs suivant les appels et nos « compétences ».

 

Esther, travaille à l’hôpital dont le Père Francis assure la direction. Elle s’implique dans une équipe de pastorale de la santé, accompagne des jeunes de l’école de la foi pour une retraite de cinq jours à la fin de leurs études.

     
Hélène sillonne les aldéas (villages) deux fois par mois avec une équipe pour « superviser » la catéchèse des enfants qui préparent leur première communion. Avec une autre catéchiste, elle assure la catéchèse aux enfants de la première année à la paroisse de Santa Ana, ainsi que la catéchèse des adultes dans deux communautés des villages alentours.

 


 L’HÔPITAL  ?

 

 

 

L’hôpital a été ouvert en septembre 2007 sous le nom d’Hôpital St Jean Marie Vianney. Le Père Francis en est le directeur général, il partage la tâche avec deux docteurs directeurs pour les affaires internes et externes.

 

 

 

Le personnel soignant est constitué d’environ 70 personnes : des médecins spécialistes et généralistes, un diplômé en pharmacie, des dentistes, un ophtalmologue, un docteur en laboratoire, un radiologue, des infirmières, aides-soignants (hommes et femmes), des femmes de ménage.
Toute personne malade peut être accueillie bien sûr, cependant, une priorité est donnée aux personnes pauvres des aldeas (les villages).
Chaque jour, ce sont plus de cinquante personnes qui bénéficient des soins d
e tous genres.

Soeur Esther

 

 
SANTA ANA ?

 

La paroisse Saint Jean Baptiste de OJOJONA est formée de 3 municipalités : OJOJONA, SANTA ANA ET SAN BUENAVENTURA.
Chaque municipalité a une chapelle importante (paroisse).
Nous les sœurs du Sacré-Cœur de Jésus, nous habitons à Santa Ana et participons à la vie de cette paroisse.
La majorité des chrétiens appartient au mouvement "CHEMIN NÉO CATECUMENAL".

Dès notre arrivée, nous avons été invitées à participer à leur célébration eucharistique les samedis soirs. Nous continuons à y aller, d’autant qu’il n’y a pas d’autre messe le samedi.
C’est aux enfants de cette paroisse qu’Hélène donne la catéchèse chaque vendredi.
La paroisse de Ojojona est très vaste avec 48 communautés.
Depuis le 6 février nous avons un prêtre Colombien à Santa Ana : Père JORGE CASTILLO

Sœur Hélène Gilberte, sscj

Nous restons attentives aux besoins et aux appels de ce peuple duquel, nous essayons d’Être.

 



Se connecter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0