Accueil du site > 9. Archives > Le 1er février : Jonzac en fête !

       Le 1er février : Jonzac en fête !

La Vie Consacrée en Haute-Saintonge

Un rassemblement festif, autour des sœurs SSJC.


A l’initiative de nos curés de la Haute-Saintonge (la Suisse Charentaise) les différentes paroisses du canton de Jonzac s‘étaient mobilisées, le dimanche 01 février 2015, pour valoriser la place de la vie consacrée, dans l’Eglise, en particulier au moment de la prière universelle. De plus, une invitation à nous rassembler, en fin de journée, autour de « nos » sœurs, figurait au programme festif de cette journée, avec une cérémonie commune : les Vêpres. Pour chaque participant, l’échange voulait élargir leur contenu évangélique sur le vécu de la Vie Consacrée.


Les sœurs avaient convié les « Chrétiens Associés » à participer à ce temps fort pour faire famille avec et autour d’elles ; d’ où ce compte-rendu élargi.


La Vie consacrée, dans son vécu au sein d’une communauté paroissiale, est perçue très favorablement, à travers les nombreux services de proximité assurés par les sœurs. C’est un témoignage vivant, proche de l’appel du Christ à une perfection évangélique. La participation aux cérémonies, aux accompagnements de la maladie et du deuil, l’aide aux prêtres révèlent que la prière à une place première dans l’animation de leur vie. C’est alors que le charisme de la Miséricorde a été évoqué. Difficile de parler de Dieu, et pourtant des enfants peuvent-ils taire leur filiation, surtout divine.


L’appel des sœurs du Sacré Cœur de Jésus à élargir leur charisme à leurs frères de l’ après-concile Vatican 2 a amené les Chrétiens Associés présents à se manifester, au sein de cet auditoire. De chrétiens ordinaires, ils ont rejoint avec un accompagnement fraternel la communauté d’échange proposée par les sœurs. L’ordinaire de leur vie n’a pas changé, mais ils se sont vus conviés à partager ce don de l’Esprit et de faire FAMILLE, près des sœurs. Le message était simple, court : « Venez et voyez » une reprise déjà familière. Et puis la suite était entendue : comme Lui, comme elles, savoir dresser la table ; comme Lui, comme elles, nouer le Tablier. Depuis leur nouvelle vie est devenue plus fraternelle, plus épanouie, plus ouverte. Vie consacrée, peut-être pas, mais la sève de l’ Arbre de vie les pousse vers une vie nouvelle. Pour conclure, les chants réunis de notre assemblée exprimaient qu’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir.


Les remerciements à nos sœurs Monique , Emilienne, Albertine et leurs devancières, ont été nombreux, nous les renouvelons, pour avoir choisi les Charentes, par obéissance, dans une vie donnée à Dieu et à des communautés reconnaissantes, à Segonzac, Voiville, Jonzac, St-Genis-de-Saintonge, Mirambeau, etc.


 Annette & Claude et les Charentais.



Se connecter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0