[English] [français]

Spiritualité/Mission

       Spiritualité

"Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus, notre spiritualité s’enracine dans l’union au Cœur du Christ. Notre vocation nous invite à Le contempler sans cesse dans son amour filial et fraternel. Il est pour nous source de charité miséricordieuse et universelle et nous attendons de Lui toute la vigueur de notre amour consacré." (Constitutions n°5)

*****

 Vivre de la spiritualité du Cœur de Jésus est une invitation à :

  • se laisser propulser dans une dynamique de vie
  • assumer sa vulnérabilité comme une chance
  • habiter la proximité comme une juste distance à l’autre

Dynamique

La spiritualité du Cœur de Jésus invite à contempler un Cœur qui bat. Notre spiritualité est effectivement marquée par un rythme à deux temps où alternent extérieur et intérieur, passivité et activité.

Vulnérabilité

La spiritualité du Cœur de Jésus invite à contempler un Cœur qui se laisse deviner à travers un côté transpercé. Le Cœur n’est pas spontanément accessible au regard. C’est avant tout un côté transpercé que le disciple contemple. L’accès au Cœur passe donc par cette vulnérabilité d’une blessure exposée. Une telle spiritualité dit l’importance du corps, de l’expérience humaine.

Proximité

La spiritualité du Cœur de Jésus invite à contempler un Cœur qui se rend proche. Elle suscite la mission qui nous est propre : vivre un amour de proximité qui imprime un certain style de relation.

Extérieur et intérieur

Le cœur, appréhendé dans son extériorité, est susceptible d’être affecté et d’être sollicité à agir. Parce qu’il se laisse toucher, il est le lieu des émotions et des sentiments, du retentissement intérieur de ce qui est vécu. Le cœur, considéré dans son intériorité, est le foyer des décisions. C’est le centre actif de la liberté où l’acte posé est propre à la personne. Le cœur est le lieu de la décision.

Passivité et activité

Le cœur bat d’un rythme à deux temps, comme le flux et le reflux de la mer. Le temps passif est la diastole où le cœur se dilate pour recevoir : c’est le temps de l’accueil. Le temps actif est la systole où le cœur se contracte pour propulser, c’est le temps du don.

Rythme à deux temps

Toute notre mission de Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus sera marquée par cette spiritualité à deux temps de donner et de recevoir, d’aller vers et de rentrer, d’agir et de se laisser toucher, d’être forte et d’être vulnérable. Si un de ces deux temps manque, le cœur bat de façon anarchique, il entre en fibrillation et la vie peut être mise en jeu. Ce rythme binaire nous conduit progressivement à une harmonie entre les contraires : nous apprenons peu à peu à vivre l’intériorité dans l’extériorité. Notre prière elle-même devient contemplation dans l’action, dans la lignée de la spiritualité ignatienne.

L’expérience humaine

Pour la sœur du Sacré-Cœur de Jésus, le corps, l’humain, sont le lieu privilégié du divin. La théologie qui porte notre mission est une théologie de l’Incarnation dans la droite ligne de l’Ecole Française : en Jésus, l’humain devient révélateur du divin.

Sœur Anne Chapell, Supérieure générale



Se connecter Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0